LE MURMURE DES LUCIOLES

DOME FESTIVAL D’ARTS CONTEMPORAINS

Cette installation se veut redéfinir un espace auto-approprié, lors d’une résidence artistique avec le collectif Ascidiacea dont le but était de créer une oeuvre in situ présentée au Dôme Festival à Montbazon. 

 

Différentes modalités d’interaction ont été mises en place afin de donner au spectateur l’opportunité d’interpréter et de remodeler un environnement familier tant visuellement qu’auditivement. 

 

Pour cette occasion, nous avons composé une musique d’une durée de 24 heures, se calquant sur les moments clés du jour et de la nuit : aube, zenith, crepuscule, nuit profonde. Cette illustration sonore était dirigée par les interactions des spectateurs ainsi que par l’écoulement du temps.

okf2.png
okl2.png